jeudi 21 mai 2020

Toute chose qui touche une Infrastructure de la Machine-Dieu en ressort changée : les humains deviennent des stigmatisés, les animaux des cryptides, et même les objets inanimés obtiennent des traits étranges et inattendus. Les Déchaînés ne font peut être plus partie de ce système, mais un grand nombre de ces propriétés qui altèrent la réalité imprègne encore leur vie même après la Chute, et grâce à un processus appelé Intégration, un démon peut imprégner certains aspects de ses Encodages et ses Exploits à un objet physique, altérer sa structure fondamentale et lui prêter des pouvoirs surnaturels. Les objets modifiés de la sorte sont appelés des Gadgets et sont regroupés en deux grandes catégories : les Gadgets Encodés et les Gadgets Exploités. Le processus d'Intégration est similaire dans les deux cas, mais ils ont des apparences et des utilisations très différentes.



Gadgets Encodés

Les Gadgets Encodés restent très similaires à leur forme d'origine, mais toute inspection minutieuse par une personne connaissant l'existence de la Machine-Dieu révélera qu'un élément fondamental en a été modifié. L’objet est devenu un outil surnaturel, doté de propriétés magiques dérivées de l'Encodage qui y a été Installé. Ces derniers ne peuvent être appliqués qu’à des objets ayant des fonctions similaires. Par exemple, un démon peut créer une dague qui fait taire ses victimes (en utilisant l'Encodage Silence), mais il ne peut créer une corne de brume ayant le même effet.

Les Gadgets Encodés ne sont jamais aussi polyvalents que le pouvoir dont ils sont dérivés, ils ont toujours un effet spécifique lié à l'Encodage dont ils sont issus. Ils ne nécessitent pas d'Éther mais exigent souvent une condition de déclenchement spécifique ou un jet d'activation pour fonctionner. Grâce à leur apparence anodine et leur utilisation facile, les Gadgets Encodés font des armes idéales pour les agents stigmatisés comme pour les démons ; ils ne peuvent être détectés par la résonance éthérique et n'attirent pas non plus les cryptides affamés d'Éther.

Exemples de Gadgets Encodés
  • Un manuel d'utilisation avec Erreur courante d'installé qui pénalise les jets d'Érudition de ceux qui l'ont lu.
  • Un badge d'une société avec Non-personne d'installé qui rend difficile de se souvenir de l'identité de son porteur.
  • Des dés avec Coup du hasard d'installé, qui favorisent toujours la personne qui les lance.
  • Un sifflet avec Le sang-froid avant tout d'installé, qui fige momentanément les combattants lorsqu'on l'utilise.



Gadgets Exploités

Les Gadgets Exploités fonctionnent de la même manière que ceux étant Encodés, à quelques différences près, la plus importante étant que le processus d'Installation déforme irrémédiablement l'objet, rendant son apparence étrange. Un fusil Exploité peut devenir un tube de chrome lisse rappelant une arme laser dans un vieux film de science-fiction, tandis qu'un appareil photo Exploité pourrait avoir un objectif rouge et luisant, flottant dans l'air, qui se déplacerait selon sa volonté propre. Quel que soit le changement, un Gadget Exploité ne peut jamais être confondu avec son équivalent normal. Au mieux, un démon pourrait-il faire croire qu’il s’agit d’un jouet ou d’une œuvre d'art, mais cela ne duperait pas un agent bien renseigné. Les Gadgets Exploités ne nécessitent pas d'Éther pour fonctionner, mais ils peuvent être détectés par la résonance éthérique et servent comme des objets de réserve pour l'énergie excédentaire. L'Éther stocké y diminue d'un point par mois et sert à stabiliser le Gadget, entretenant ses effets qui faibliraient autrement. Si un Gadget Exploité tombe à court d'Éther et n'est pas rechargé dans la semaine qui suit, il cesse de fonctionner. Toute tentative ultérieure de le recharger le détruit.

Même lorsqu'ils sont complètement chargés d'Éther, les Gadgets Exploités sont extrêmement instables, et nous ne vous recommandons pas d'en détruire un ; lorsqu'un tel objet est brisé, l'énergie éthérique latente explose et entre en réaction avec le Primum de tout démon présent. Tout démon à portée de l'objet lors de sa destruction comme déterminé par la résonance éthérique de l'individu (p. 184) doit faire un test pour obtenir un glitch éphémère. Les humains assez près pour voir l'engin être détruit deviennent stigmatisés, et les remous provoqués sur la toile de la réalité attire immédiatement l'attention de la Machine-Dieu ou de ses agents.

Malgré les risques qu'ils comportent, ces Gadgets ont quelques avantages par rapport à l'utilisation d'Exploits classiques : ils ne compromettent pas la Couverture de l'utilisateur lors de leur activation et sont plus flexibles que les Gadgets d'Encodages, pouvant être installés sur n'importe quel objet peu importe sa fonction d'origine. Cela peut donner naissance à quelques machines pour le moins atypiques, comme des tapis volants, des cartes de tarot explosives, et des meubles qui altèrent la mémoire.

Exemples de Gadgets Exploités
  • Une flute à champagne en forme de conque avec Bouc émissaire d'installé, qui inflige à toute personne qui en boit l'État Rejeté.
  • Un rasoir droit qui émet un bourdonnement et qui crachote de fines volutes de brouillard lorsqu'on y installe Couverture éphémère et qui est capable de trancher la matière des fantômes.
  • Une paire de gants blancs brodés avec des serpents gris qui semblent se mouvoir. On y trouve l'Exploit Forcer une relation ; toute personne qui serre la main du porteur le considère immédiatement comme un ami très cher.

0 commentaires :

Publier un commentaire